circonflexe


circonflexe

circonflexe [ sirkɔ̃flɛks ] adj.
• 1550; circonflect 1529; lat. circumflexus, trad. gr. perispômenê « sinueux »
1Se dit d'un signe d'accentuation grecque (\circonflexe).
2En français, se dit d'un signe en forme de V renversé (\^) placé originairement sur les voyelles longues ( île pour isle), ou comme signe diacritique pour distinguer des homographes (du, dû); aujourd'hui, est généralement en relation avec la prononciation du a postérieur [ a ] , du o fermé [ o ] et du e ouvert [ ɛ ] (pâte, rôle, hêtre). Un accent circonflexe. Un o accent circonflexe (ô).
Fig. En forme d'accent circonflexe. « Des sourcils circonflexes et dont le poil se rebroussait en virgule » (Gautier).
⊗ CONTR. 1. Droit, rectiligne.

circonflexe adjectif (bas latin circumflexus accentus, calque du grec perispômené prosôdia) Accent circonflexe, signe diacritique (\^) servant, en français, à indiquer une voyelle longue, à distinguer des homonymes, à noter certains faits étymologiques ; signe d'accentuation grec (circonflexe) notant, sur la même voyelle, une intonation aiguë suivie d'une intonation grave. Nerf circonflexe, nerf du plexus brachial se terminant en rameaux au niveau du deltoïde. ● circonflexe (expressions) adjectif (bas latin circumflexus accentus, calque du grec perispômené prosôdia) Accent circonflexe, signe diacritique (\^) servant, en français, à indiquer une voyelle longue, à distinguer des homonymes, à noter certains faits étymologiques ; signe d'accentuation grec (circonflexe) notant, sur la même voyelle, une intonation aiguë suivie d'une intonation grave. Nerf circonflexe, nerf du plexus brachial se terminant en rameaux au niveau du deltoïde.

circonflexe
adj. et n. m.
d1./d Accent circonflexe ou, n. m., circonflexe: signe orthographique placé sur une voyelle longue (âme, pôle) ou allongée par suite de la chute d'une des deux consonnes qui la suivent (pâte, tête), ou utilisé pour distinguer des mots dans l'écriture (sur, sûr).
d2./d ANAT Artères, nerfs circonflexes, de forme sinueuse.

⇒CIRCONFLEXE, adj. et subst. masc.
I.— Accent circonflexe; le circonflexe. Signe graphique mis au-dessus d'une voyelle.
A.— Signe d'accentuation grecque symbolisant une élévation de la voix limitée à la partie initiale d'une voyelle longue. Le signe du circonflexe (^) résulte de la combinaison du signe de l'aigu (') et du signe du grave (`) (M. LEJEUNE, Traité de phonét. gr., Paris, Klincksieck, 1955, p. 266, n. 3).
B.— Signe diacritique qui généralement marque la disparition d'une lettre ou indique la prononciation longue d'une voyelle :
L'office commença. (...) Le côté du chœur, visible pour Durtal, faisait de toutes les voyelles des lettres aiguës et brèves; l'autre, au contraire, les muait en des longues, semblait coiffer d'un accent circonflexe tous les o.
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 39.
P. méton. Un â circonflexe.
II.— [Emplois p. compar. et p. métaph.]
A.— (Accent) circonflexe
1. P. compar. En (accent) circonflexe. Faire un accent circonflexe. Une petite moustache taillée en circonflexe (CENDRARS, Le Lotissement du ciel, 1949, p. 45). On voyait ses ailes grises [d'une alouette] s'agiter en accent circonflexe à quelques pieds au-dessus des champs (ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 104).
2. P. métaph. [(Accent) circonflexe désigne des choses qui affectent cette forme] Ah! par l'infini circonflexe De l'ogive où j'ahanne en croix (J. LAFORGUE, Poésies complètes, t. 2, 1887, p. 36). La bouche rouge vif (...) renversait l'un sur l'autre deux accents circonflexes (COURTELINE, Les Linottes, 1912, p. 155).
B.— Emploi adj. Qui est en forme d'accent circonflexe. P. méton. Œil circonflexe. Ce joli étonnement de son œil circonflexe (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1876, p. 1146). Les médecins courbés, sinistres et perplexes, Ont laissé leurs sourcils devenir circonflexes (E. ROSTAND, Le Vol de la Marseillaise, 1918, p. 190).
Vx ou littér. Tortu, cagneux. Genoux circonflexes (L. CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 222). Il allait, d'un pas circonflexe, vers une destination peu certaine, à la façon d'un somnambule que menacerait le mal de mer (BLOY, La Femme pauvre, 1897, p. 10).
Spéc., ANAT. [En parlant de certains vaisseaux sanguins ou de certains nerfs dont le trajet a une forme sinueuse] Les veines circonflexes iliaques profondes (G. GÉRARD, Manuel d'anatomie humaine, 1912, p. 284). Subst. fém. Désigne des vaisseaux sanguins. Les deux circonflexes, dont l'une postérieure, se porte derrière l'humérus (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 237). Subst. masc. Désigne des nerfs. La paralysie isolée du circonflexe a été signalée par Esprit (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1920-24, p. 700).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. circonflexion. Forme en accent circonflexe. La bouche avait toujours la même circonflexion compliquée, mieux accusée encore par le liséré de la moustache (R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Le Pénitencier, 1922, p. 790).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Introd. en fr. au XVIe s., l'accent circonflexe est un diacritique vocalique indiquant la syncope d'un son voisin, consonne, ou voyelle en hiatus : fût < vx fr. fust, âme < vx fr. anme, assidûment < vx fr. assiduement. ,,D'autre part, la syncope étant généralement, à la tonique, accompagnée d'un allongement de la voyelle, on a mis l'accent circonflexe dans un certain nombre de mots dont la tonique est longue sans qu'il y ait eu syncope`` (BEAUL. t. 2 1927, p. 95) : infâme, pôle. Son emploi n'est cependant pas rigoureux : assidûment, mais absolument; binôme, mais axiome. En outre, il tend à adhérer à la syll. tonique : bête, mais bétail; cône, mais conique. De ce fait les dér. ne conservent pas toujours l'accent du mot de base : bêtebêtise, mais bêtebétail. Les couples hôpital-hospitalier, côte-costal, etc. ne doivent cependant rien à ce phénomène, puisqu'en l'occurrence la syncope n'a pas lieu dans les 2 éléments. Étymol. et Hist. 1. a) 1529 accent circunflect gramm. gr. (G. TORY, Champ fleury, éd. C. Bosse, Paris, 1931, L. III, f° LII), graphie isolée; 1550 ton circonflexe (MEIGRET, Gramm. fr., 180, Foerster cité par Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 455); b) 1559-74 accent circumflex gramm. fr. (G. DES AUTELS, Mitistoire Barragouyne de Fanfreluche et Gaudichon, 45 ds Fr. mod., t. 12, p. 293); 2. a) 1654 p. plaisant. circonflexe « en forme d'accent circonflexe, tordu, de travers » (SCARRON, Œuvres, p. 130 ds RICHARDSON); b) 1845 anat. (BESCH.). Empr. au b. lat. circumflexus [accentus] « [accent] circonflexe », part. passé adj. de circumflectere (composé de circum « autour » et de flectere « courber, ployer »), « décrire autour (en parlant des chars dans l'arène) »; spéc. gramm. « prononcer (une syllabe) longue », calque du gr. [] « accent circonflexe », du verbe « qui désigne l'action de modifier brusquement la tension d'une corde pour faire entendre deux sons de suite » (J. VENDRYES, Traité d'accentuation gr., Paris, 1904, § 45). Fréq. abs. littér. :49. Bbg. LAURENT (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 36.

circonflexe [siʀkɔ̃flɛks] adj. et n. m.
ÉTYM. 1550; circonflect, 1529; lat. circumflexus (trad. du grec perispômenê « sinueux »), de flexus « courbé ».
1 Se dit d'un signe d'accentuation grecque (˜), et, par anal., d'un signe français en forme de V renversé (ˆ) placé sur certaines voyelles longues et spécialement sur celles qui ont été allongées par la chute de l'une des deux consonnes qui la suivaient (pâte pour paste), ou comme signe diacritique.
Un accent circonflexe (par ext., voyelle allongée correspondant à une lettre voyelle française s'écrivant avec cet accent; → ci-dessous, cit. 1).N. m. Absolt. || Un circonflexe.Par ext. || Un ô circonflexe (→ Binôme, cit.).
1 Et elle appuie bien fort sur les accents circonflexes (…)
Loti, Mme Chrysanthème, XLVI, p. 234.
1.1 L'accent circonflexe est l'hirondelle de l'écriture.
J. Renard, Journal, 8 mai 1901.
2 Par plais. En forme d'accent circonflexe (formant un angle).Vx. || Jambes circonflexes. Tortu, travers (de).Mod. || Avoir des sourcils circonflexes.
2 (…) La jambe torte et circonflexe.
Beaumarchais, le Barbier de Séville, II, 13.
3 (…) des sourcils circonflexes et dont le poil se rebroussait en virgule (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. I, VIII, p. 279.
CONTR. Droit, rectiligne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • circonflexe — CIRCONFLEXE. adjectif. Il n est d usage qu avec le mot d accent, et c est un des trois accens de la Langue Grecque, qui a la figure d une s couchée s. En parlant de la Langue Françoise, on appelle Circonflexe, Un accent qui est fait comme un v… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • circonflexe — CIRCONFLEXE. adj. Il n a d usage qu avec le mot d accent, & c est un des trois accents de la Langue Grecque, composé du grave & de l aigu. En François on met un accent circonflexe sur les mots dont on a retranché une lettre, comme sur le mot âge …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Circonflexe — Accent circonflexe  â Ấ ấ Ầ ầ Ẩ ẩ Ẫ ẫ Ậ ậ Ĉ ĉ Ḓ …   Wikipédia en Français

  • circonflexe — (sir kon flè ks ) adj. 1°   Tourné de côté et d autre. •   Le nez fait comme un baldaquin, La jambe torte et circonflexe, Le ton bourru, la voix perplexe, BEAUMARCH. Barbier de Sév. II, 13. 2°   Terme de grammaire grecque. Accent particulier qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIRCONFLEXE — adj. Il s emploie surtout avec le mot d accent, et désigne Celui des trois accents de la langue grecque qui a la figure d une S couchée ( ). En parlant de la langue française, on appelle circonflexe l accent qui est fait comme un V renversé (^),… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CIRCONFLEXE — adj. des deux genres Qui a des courbures, des sinuosités. Il ne s’emploie que comme terme de Grammaire. En termes de Grammaire grecque, Accent circonflexe, Signe d’accentuation qui se place sur la dernière ou sur l’avant dernière syllabe d’un mot …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Circonflexe — Ââ Êê Îî Ôô Ûû ˆ Ein Zirkumflex (lat. circumflexus, so viel wie „umgebogen“, vom Altgriechischen περισπωμένη abgeleitet), auch französisch circonflexe genannt, ist ein diakritisches Zeichen, meist zur Kennzeichnung einer besonderen Aussprache… …   Deutsch Wikipedia

  • circonflexe — (ACCENT) nm. shapé de zhindâmre <chapeau de gendarme> (Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Accent Circonflexe — Â â Ấ ấ Ầ ầ Ẩ ẩ Ẫ ẫ Ậ ậ Ĉ ĉ Ḓ …   Wikipédia en Français

  • Accent Circonflexe En Français — Les cinq lettres de l alphabet portant un circonflexe en français. L accent circonflexe est l un des cinq diacritiques utilisés en français. Il vient coiffer les voyelles a, e, i, o et u. Il a trois fonctions principales, qui ne s excluent… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.